à

Tirée du projet Va-et-vient de Jose Luis Torres

Inspiré de l’exposition Apparences trompeuses de Jose Luis Torres

À l’affût de nouvelles matières à utiliser, les artistes postmodernes ont peu à peu délaissé les matériaux nobles pour explorer ceux du quotidien comme le verre, le plastique ou les objets de consommation périmés. Ainsi est née l’attitude de l’Arte Povera ou «l’art des pauvres» visant en premier lieu à relever le défi de la création.

Dans cet atelier, les artistes en herbe élaboreront des bas-reliefs à partir d’objets hétéroclites récupérés et réaliseront des créations plastiques personnelles. Un clin d’oeil à l’art environnemental.

Technique : Sculpture par assemblage
Clientèle : Primaire et secondaire