À PROPOS

Bref historique du MA

Le MA tire ses origines de la création en 1978 du Comité des expositions, qui prendra le nom de Centre d’exposition de Rouyn-Noranda. Celui-ci sera fusionné avec sa Fondation en 2017 pour la création du premier et seul musée d’art en Abitibi-Témiscamingue, et même plus largement dans le nord-ouest du Québec. Le MA récupère ainsi les cinq grandes fonctions muséales que sont le collectionnement, la conservation, la recherche, l’éducation et l’exposition.

Déjà très performant en ce qui concerne l’exposition et l’éducation, le MA développe actuellement son expertise dans les trois autres fonctions avec des acquisitions d’œuvres d’art pour des valeurs de près d’un million annuellement, l’embauche d’un gestionnaire des collections et la réalisation de contrat de recherche et de publication.

L’un des enjeux majeurs souligné par le récent Plan stratégique est la mise en place d’une exposition permanente qui place le MA au cœur de l’attraction et de la diversification touristique de l’Abitibi-Témiscamingue. L’exposition Sous la lumière du Nord, version physique et version virtuelle, constituera la vitrine principale de cette offensive stratégique, qui inclut une forte composante d’appropriation numérique tant pour les visiteurs que pour le personnel.

NOTRE MISSION

Situé en Abitibi-Témiscamingue, le Musée d’art de Rouyn-Noranda (MA), enrichi par la perspective autochtone, contribue au rayonnement des arts des Amériques. Avec sa  collection, ses actions de recherche, de diffusion et de médiation, le MA est un acteur d’innovation artistique et sociale. 

L’ÉQUIPE DU MA

Jean-Jacques Lachapelle, directeur général et conservateur en chef
Karyne Brassard, adjointe à la direction
Brad Caldwell, gestionnaire des collections
Sabina Chauvin-Bouchard, médiatrice culturelle
Barbara Beranek, conceptrice en communications
Marjolène Leconte, responsable du département d’accueil
Alban Duvernois, préposé à l’accueil
Elizabeth Goytizolo, préposée à l’accueil

LA VISION DU MA

Le Musée d’art de Rouyn-Noranda (MA) contribue à la vitalité des expressions artistiques dans le grand territoire de l’ouest-nord du Québec. Avec une collection de près de 1 000 œuvres et une programmation artistique multidisciplinaire axée sur la recherche et l’excellence, le MA fixe dans l’imaginaire collectif une identité nordique forte et singulière.

À titre de médiateur au sein d’une collectivité vivante, le MA favorise les occasions de partages d’expériences et d’expertises à travers ses programmes d’exposition, d’éducation, de recherche, de formation, de bénévolat, et d’événement ponctuel.

De par l’occupation millénaire du territoire par des populations algonquines, le MA affirme l’importance de tisser des liens privilégiés et respectueux avec les Premières Nations. Situé sur un territoire dont l’histoire récente est marquée par une forte immigration, le MA rend visible la diversité culturelle.

Comme acteur social, le MA travaille au mieux-être de tous les citoyens. C’est pourquoi, il travaille de concert avec les institutions d’enseignement préscolaires, scolaires et postsecondaires; il bâtit des programmes en collaboration avec les organismes sociaux dédiés aux populations vulnérables; il adapte ses programmes en fonction des groupes communautaires et des familles.

LE CONSEIL D’ADMINISTRATION

Virginia Pesemapeo Bordeleau, présidente
Lucie Tremblay, vice-présidente
Francis Vallières, trésorier
Manon Théberge, secrétaire
Valérie Rancourt, administratrice
Guy Faribault, administrateur
Maïa Morel, administratrice
Annie Provencher, administratrice