Un séminariste et son péché : En Abitibi dans les années 50

26.20$

1 en stock

UGS : 112 Catégorie :

Description

Un séminariste et son péché  : En Abitibi dans les années 50. Sous la forme d’un photoroman, l’ouvrage nous plonge au cœur d’une intrigue romanesque, celle d’un jeune séminariste dont l’amie de cœur de longue date est enceinte de lui alors qu’il doit être ordonné prêtre. L’époque n’est pas tendre pour les filles-mères. Deux curés aux visions opposées tentent d’influencer le destin et l’âme torturée du pauvre garçon, aux prises avec ce cruel dilemme. Cette œuvre originale constitue une première du genre avec une valeur historique, artistique et littéraire.

 La conception et la réalisation du photoroman Un séminariste et son péché est une œuvre collective, réalisée sous la direction de Jeanne-Mance Delisle, Alain Péricard et Réjean Roy. Les textes sont de Jeanne-Mance Delisle, la mise en scène de Bertrand Gagnon, la photographie de François Ruph. Près d’une centaine de personnes, dont une cinquantaine en tant que figurants, ont participé à l’un ou l’autre des aspects de la production, recherche documentaire, scénario, mise en scène, création des décors et des costumes, tirage des photos, logistique, etc. Plusieurs organismes régionaux, entreprises et personnalités, ont aussi généreusement contribué à la réalisation.

Format 21,5 cm X 25 cm – 80 pages. Publié aux Éditions du Quartz en 2013.

Jeanne-Mance Delisle

Dramaturge, nouvelliste et romancière, Jeanne-Mance Delisle est née à Barraute (Abitibi). Après ses études, elle s’établit dans la région de Rouyn-Noranda où elle demeure toujours. Sa production théâtrale comprend notamment Un « reel » ben beau, ben triste (1980), un classique de la dramaturgie québécoise, etUn oiseau vivant dans la gueule (1987),une œuvre couronnée par le Prix littéraire du Gouverneur général. Elle a également publié deux romans, Ses cheveux comme le soir et sa robe écarlate (1983) et La Bête rouge (1992), ainsi que deux recueils de nouvelles, Nouvelles d’Abitibi (1991), Grand Prix de la prose du Journal de Montréal et Et l’or tomba du quartz du Nord (2002).

Informations complémentaires

Poids 0.500 g
Dimensions 30 × 20 × 2 cm