à

Date

17 - 20 Oct 2019

PROGRAMME DU 19 OCTOBRE AU MA

19h

John Court (Finlande)Hubert Colas (France)Érick d’Orion (Montréal)Julien Prévieux (France)

22h

John Deneuve DJ Set (France)

Soirée de performances : 10 $ | Passeport : 30 $En vente à L’Écart et au MA, musée d’art

John Court, Untitled, performance de 5 heures à Beijing Live en Chine, 23 octobre 2016, de 10 h à 15 h. Photo : Joakim Stampe.

 JOHN COURT

Untitled, durée : 5h

Sur une structure de bois inspirée de la forme de l’infini, John Court se lance dans un parcours atypique, étonnant, répétitif et éprouvant. Courant dans le sens inverse des aiguilles d’une montre jusqu’à ce que la fatigue l’accable, l’artiste cherche, pendant cinq heures, à repousser les limites physiques et psychologiques de son corps. Véritable épreuve, Untitled met en scène le temps, le mouvement perpétuel et le langage du corps. Par l’intégration d’éléments graphiques, l’artiste, qui vit avec la dyslexie, poursuit aussi sa réflexion sur le langage écrit qui occupe une place particulière dans sa vie.

John Court est originaire de Bromley, dans le comté de Kent en Angleterre. Depuis 1997, il vit à Tornio, en Finlande. Artiste de la performance, il vise à développer une critique sur la reproduction et la répétition mécanique. Ses oeuvres s’inscrivent dans la durée et, tout au long de celles-ci, il réitère une même action. Souvent, la durée de ses performances calque celle d’une journée de travail. D’autres fois, il se produit tout au long de l’évènement auquel il participe ou suit les heures d’ouverture de l’institution (musée, galerie, centre d’artistes) qui l’accueille. Depuis peu, ce sont les objets et les matériaux qu’il utilise dans ses performances qui déterminent la durée de ses oeuvres.

Diplôme | baccalauréat en beaux-arts, spécialisation en sculpture, Norwich School of Art and Design (1997) | Performances | Up-On International Live Art Festival, Chengdu, Chine (2017) | SIGNAL, Bruxelles (2017) | VIVA! Art Action, Montréal (2015) | 7a*11d, Toronto (2014) | Biennale de Venise (2005) | Biennale de Liverpool (2014) | Enseignement | John Court enseigne et donne des conférences en Finlande et à l’étranger. Depuis 2011, il organise régulièrement des ateliers à l’Académie des beaux-arts de l’Université des arts d’Helsinki.

John Court participera à la Foire d’art alternatif de Sudbury du 24 au 27 octobre 2018.

www.johncourtnow.com 

Hubert Colas, extrait de Désordre, 2018.

HUBERT COLAS

Lecture | Désordre, durée : 45 min.

Dans Désordre, la logique dramatique est perturbée, la chronologie aléatoire et le lexique dérèglé. Teintée d’un humour acide frôlant l’absurde, la pièce interroge le désordre amoureux dans le monde d’aujourd’hui et explore la solitude, le silence, l’incompréhension, le malentendu, l’incohérence de la nation et celle de la communication.

Auteur, metteur en scène et scénographe, Hubert Colas vit et travaille à Marseille. Sa démarche de création se caractérise par un perpétuel questionnement sur ce que peut être l’écriture théâtrale. S’il cherche constamment à renouveler son approche des textes de théâtre, la scénographie et les arts visuels servent souvent de point de départ à ses projets. Son approche de la scène est, quant à elle, frontale et sans ambigüité. La rencontre avec le public est au coeur de ses préoccupations : tout son travail de recherche et de répétition se tourne vers cet échange à venir.

Fondateur et directeur | Diphtong Cie | Montévidéo | Festival Actoral | Créations théâtrales | Une Mouette (2016) | Texte M. d’Hubert Colas (2015) | Nécessaire et urgent d’Annie Zadek (2014) | Gratte-Ciel de Sonia Chiambretto (2013) | No Signal [?Help] d’Hubert Colas (2013) | Stop ou tout est bruit qui a peur d’Hubert Colas (2012) | Kolik de Rainald Goetz (2011) | Face au mur de Martin Crimp 2006) | Distinction | Prix de l’Association professionnelle de la critique pour la meilleure création d’éléments scéniques, pièce 2666 de Roberto Bolaño (2016).

La pièce de théâtre Désordre a été présenté à la Friche la Belle de Mai (Actoral Marseille) du 28 au 30 septembre dernier et sera présentée à l’Usine C (Actoral Montréal) les 30 et 31 octobre 2018.

diphtong.com

Érick d’Orion, Heavy Metal, 2016. Photo : Sylvie Crépeault.

ÉRICK D’ORION

Performance sonique | À la base, la Callas, durée : 20min

La légende de l’opéra, Maria Callas, qui a ensorcelé un large public avec sa voix puissante au timbre unique, est le sujet de À la base, la Callas, un solo bruitiste d’Érick d’Orion. Dans les années 1990, l’artiste découvre l’album More Encores (1988) de Christian Marclay et est fasciné par son travail sur la voix de Maria Callas. Depuis, il utilise régulièrement des enregistrements de la cantatrice dans ses improvisations maximalistes et les traite dans le même esprit que Marclay : en allongeant la séquence, en juxtaposant les mêmes thèmes, en modifiant le timbre, la hauteur, etc. Dans cette performance, la voix de Maria Callas se mêle à d’autres voix, sons, bruits et fréquences, et cela, grâce à la magie de l’électricité!

Artiste audio interdisciplinaire, compositeur pour les arts de la scène et le cinéma, musicien improvisateur et commissaire audio, Érick d’Orion vit et travaille à Montréal. Son art se rapproche du noise, de la musique concrète, du free jazz et de l’électroacoustique. Depuis 2015, il travaille en collaboration avec l’artiste interdisciplinaire Catherine Lalonde Massecar (Duo Massecar | d’Orion). Le duo combine autant des approches en création sonore que des pratiques en contexte réel et de la dramaturgie clandestine.

Groupes de musique | Napalm Jazz | BOLD | morceaux_de_machines | Spectacles | avec plusieurs artistes renommés, dont Evan Parker, Martin Tétreault, Otomo Yoshihide et Robin Fox.

Cuisine gourmande | Le Noël des performeurs

Érick d’Orion, en collaboration avec Catherine Lalonde Massecar, répond à l’invitation de L’Écart et nous propose, tout au long du festival, la cuisine gourmande qu’il aime présenter à ses proches dans le temps des fêtes : des plats de party, de partage, d’ivresse et de bombance! Au menu : une recette de sa grand-mère gaspésienne qu’il réinterprète, un mets classique russe, des plats mijotés et des bonbons pour adultes. Bon appétit!

Dans une vie antérieure, Érick d’Orion a été diplômé de l’École hôtelière de la Capitale en cuisine professionnelle. Il a complété un stage chez Michel Chabran, établissement Relais & Chateaux en France étoilé Michelin. Après avoir travaillé au Laurie Raphaël et au Serge Bruyère avec Daniel Vézina ainsi qu’au Musée du Québec, il a quitté le métier pour un peu plus de liberté.

erickdorion.bandcamp.com 

Julien Prévieux, Of Balls, Books and Hats, 2017.

JULIEN PRÉVIEUX

Of Balls, Books and Hats, durée : 45 min.

L’importance des machines intelligentes dans la société et l’étendue de leur champ de compétences sont vertigineusement grandissantes. Avec Of Balls, Books and Hats, Julien Prévieux s’attaque à la « smartification » du monde en mettant en scène l’impact des nouvelles technologies sur le corps et la gestuelle. Par ses chorégraphies qui s’élaborent autour d’un ensemble de données, par exemple les mouvements d’un sport ou les techniques de négociation commerciale, l’artiste crée un étrange laboratoire dans lequel le corps devient mécanique et enfantin, précis et stupide.

Né à Grenoble, l’artiste plasticien Julien Prévieux vit et travaille à Paris. Son travail interroge, souvent avec humour et ironie, les mondes du travail, de l’économie, de la politique, des technologies de pointe et des dispositifs de contrôle. L’artiste s’approprie leur vocabulaire, leurs codes et leurs mécanismes afin de révéler l’absurdité de certains concepts et comportements qui pourtant s’imposent comme incontestables. Que ce soit par des roulades en plein centre-ville (Roulades, 1998) ou des lettres de non-motivation envoyées en réponse à des offres d’emploi (Lettres de non-motivation, 2000-2007), il cherche à développer de nouvelles stratégies de résistance.

Diplômes | École supérieure d’art de Grenoble (2000) | École nationale supérieure des Beaux- Arts de Paris | maitrise en biologie, Université Grenoble Alpes (1999) | Expositions solos | Musée d’art contemporain de Marseille (2018) | RISD Museum, Providence, Rhode Island (2016) | Centre Pompidou, Paris (2015) | Expositions collectives | National Museum of Contemporary Art, Athènes (2018) | Festival Art Souterrain, Montréal (2018) | Red Brick Art Museum, Beijing (2017) | Haus der Kulturen der Welt, Berlin (2016) | Distinction | Prix Marcel Duchamp (2014) | Publication | Lettres de non-motivation, éditions Zones/La Découverte (2007).

Of Balls, Books and Hats sera présentée les 23 et 24 octobre 2018 à l’Usine C (Montréal).

www.previeux.net

John Deneuve, Wonder Ladder, capture vidéo, 2014.

JOHN DENEUVE

DJ Set au MA et performance le 20 octobre à L’Écart.

Artiste, musicienne et performeuse, John Deneuve vit et travaille à Marseille. Son pseudonyme fait « référence à Catherine Deneuve, et puis à n’importe quel John, Kennedy ou un autre1 ». Elle développe un univers protéiforme où se mêle l’installation, la performance, la musique, l’expérimentation sonore, la vidéo et le dessin. Puisant dans la culture populaire, elle s’amuse de ses archétypes et joue avec les codes, les normes et les conventions sociétales en les remettant en question. Dans ses performances, elle arbore des accoutrements grotesques et se place dans des postures loufoques, jouant les antihéros mais s’inscrivant dans la singularité et questionnant les limites entre bon gout et mauvais gout. Sans adhérer à une contreculture, elle prône la liberté de penser et d’agir.

Diplômes | diplôme national d’arts plastiques (1999) et diplôme national supérieur d’expression plastique (2001), École des arts décoratifs de Strasbourg | diplôme universitaire de multimédia et Internet, École de journalisme de Marseille (2004) | Performances | Arsenal Habana à La Havane (2018) | Frac Provence-Alpes-Côte d’Azur (2017) | Expositions collectives | Villa Belleville, Paris (2018) | Galerie Erratum, Berlin (2016) | Bienal de Jafre, Espagne (2015) | Festival des Arts Éphémères, Marseille (2014) | Musique | Sugarcraft, Cancan, Audace (chant et compositions électroniques) | Collaborations | régulières sur des projets plastiques ou sonores avec des artistes provenant de diverses scènes : Fred Berthet, Ben Presto, Bernard Grancher.

John Deneuve participera à la Foire d’art alternatif de Sudbury du 24 au 27 octobre 2018 et sera en résidence à L’Écart du 2 au 17 novembre 2018.

www.johndeneuve.com