À l'est de Nod | Andréane Leclerc / Nadère arts vivants

À l’Est de Nod | Andréane Leclerc / Nadère arts vivants

Date

14 - 16 Fév 2022

Andréane Leclerc / Nadère arts vivants.
À l’Est de Nod, L’Abîme, temps 3.
Sur la photo: Keenan Simik Komaksiutuksak
Photo : Marc-André Goulet

14 – 15 – 16 février 2022 de 17h à 21h.

Régulier : 15 $
Membre : 10 $
18 ans et – : gratuit

Réservation requise

Installation performative d’une durée de 4h en continu déambulatoire et durée variable pour le spectateur.
Un resto – bar – discussion est aménagé pour l’occasion

Treize performeurs sont sollicités dans cette installation performative ininterrompue de 4 heures. Le public déambule à son rythme, s’y attarde, peut partir en tout temps… et y revenir. Trois temps modulent
cette œuvre vivante, présentée en première mondiale au MA : La forêt, L’errant.e et L’abîme.

Les œuvres d’Andréane Leclerc – Nadère arts vivants ont été présentées au Caire, à Tokyo, à Olot, à Tenerife, à Copenhague, à Paris, à Guadalajara, à Sao Paulo, à Montevideo et à New York.

Un resto-bar-discussion est aménagé pour l’occasion.

À L’EST DE NOD

À l’Est de Nod (ALEDN) est une installation performative au sein de laquelle le public est invité à déambuler à son rythme au sein de trois espaces communicants : La forêt, L’errant.e et L’abîme.

D’après L’errant, prologue des legs de Caïn de Leopold von Sacher-Masoch, ALEDN propose une réflexion expérientielle autour des limites physiques et psychiques, intimes comme politiques, que nous partageons.

L’artiste et porteuse de projet Andréane Leclerc s’inspire ici de la contorsion qu’elle a pratiquée depuis plus de vingt ans pour créer une partition évolutive où se meuvent différents corps-natures plus instinctifs et cosmiques, que civilisés et disciplinaires. Distinct du corps-social, le corps-nature évolue pourtant en périphérie des espaces sociaux et institutionnels, au sein d’une mémoire vivante dont les ramifications sont poreuses et partagées.

Ce travail d’écoute et d’attention perceptive s’inscrit au sein des nouvelles pratiques corporelles issues du champ de la somatique. Leclerc s’appuie sur des paramètres inhérents à la contorsion: l’amplitude et la résistance, la causalité globale, la rupture et l’aléatoire, le dialogue, la déprogrammation du danger, le renversement des enjeux de pouvoir, etc.

Se présentant en trois temps, la création interroge ainsi notre relation à l’espace corporel, social et institutionnel, afin d’explorer les frontières utopiques d’un lieu fait d’errances et de mouvements. La question « comment la contorsion informe des corps non-contorsionnistes? » marque le point départ de cette démarche artistique singulière qui médite et interroge le concept de limite comme structure. Si ce phénomène semble inexistant au sein de la nature, comment les limites voyagent-elles entre les corps et d’un corps à l’autre, à travers nos sensations, nos idées et nos réalités ? Que peut émerger d’une rencontre entre les limites ouvertes, poreuses et mouvantes du corps-nature, et celles protectrices, systémiques et structurées du corps-social ?

CRÉDITS

Conception et installation chorégraphique : Andréane Leclerc

Dramaturge: Myriam Perraton-Lambert

PERFORMEUR.E.S
Groupe d’artistes locaux

LA FORÊT, TEMPS 1 DE À L’EST DE NOD  : Hélène Bacquet, Alexandre Castonguay, Marie-Eve de Chavigny, Gabrielle Demers, Edith Fluet, Adam Faucher, Beatriz Mediavilla, Julie Mercier, Jie Yu.

L’ERRANT.E, TEMPS 2 DE À L’EST DE NOD: Ivanie Aubin-Malo, Sonia Bustos, Sona Pogossian

L’ABÎME, TEMPS 3 DE À L’EST DE NOD: Keenan Simik Komaksiutuksak

Compositeur et conception sonore: Félix-Antoine Morin

Costume: Olivia Pia-Audet

Scénographe et concepteur lumière: Cédric Delorme Bouchard

Photographes: Josée Lecompte, Thibault Carron, Victor Leornardo Mártires, Marc-André Goulet

Vidéastes: Zach Gourd, Ceprodac

Programmeur: Valentin Foch

Assistance à la mise en scène: Lucie Baril-Castonguay

Direction technique: Sacha Rancourt

Direction de production: Julie Guénnéguès

Production déléguée: Geoffroy Faribault

Production: Nadère arts vivants

Co-productionLa Chapelle Scènes contemporaines, Musée d’Art de Rouyn-Noranda, La Grainerie – Fabrique des arts du cirque et de l’itinérance – Pôle européen de Production / Balma – Toulouse Métropole

Nous avons été accueillis en résidence : Musée d’Art de Rouyn-Noranda, Festival Internacional de Danza Jalisco, Patro VIlleray – centre de loisirs et d’entraide, Diagramme Studio Solidaires, Studio Flak, Place des Arts, Centre culturel et Maison de la Culture Notre-Dame-de-Grâce, Centro de Producción de Danza Contemporánea – Ceprodac, Centro de las Artes de San Luis Potosí Centenario, Centro per le Arti Opificio Siri, Théâtre La Chapelle Scènes contemporaines

Le projet a reçu le soutien de : Conseil des arts de Montréal, Conseil des arts et des lettres du Québec, Conseil des arts du Canada, Ministère des Relations internationales et de la Francophonie du Québec, Ministère de la culture et des communications du Québec, Secretaría de Cultura de Jalisco, Gobierno del Estado de Jalisco, Consejo Estatal de Ciencia y Tecnología de Jalisco, SACD

Depuis les débuts du processus de création, ont participé : Marie-Ève Bélanger, Kim-Sanh Chau, Kevin “Bboy SoNik” Desriveaux, Stéphane Gentilini, Bonny Giroux, Sofija Jovanovic, Alanna Kraaijveld, Victoria Mackenzie, Chloé Ouellet-Payeur, Pascale Tétrault, Luis Fernando Snoopy Torresvery.

PREMIÈRE Février 2022 Musée d’art de Rouyn-Noranda

Sorties de résidences

Patro Villeray, centre de loisirs et d’entraide (Montréal), Centro de Produccion de Danza Contemporanea – Ceprodac (Mexico), Centro de las Artes de San Luis Potosí Centenario (San Luis Potosí), Maison de la culture Notre-Dame-de-Grâce (Montréal)

La Forêt, Montréal (en continu) : Robert Abubo, Maxime D.-Pomerleau, Bailey Eng, Marc-André Goulet, Sabine Jean, Hoor Malas, David Menes Rodriguez, Neil Sochasky, Anna Vigeland.

La Forêt, Guadalajara (octobre 2021) : Alejandra Marlet Torres Martínez, Cesar Octavio Garza Rodríguez, Eduardo Magaña Núñez, Génesis Gisela Velasco Hernández, Ilse Orozco Corona, Itzel Barajas Fernández, Jesús Antonio Padilla Flores, Jonathan Michelle Torres Alzaga, Jorge Luis Betancourt Nuñez, Noé Valdés Vega, Sandra Ibañez Ramírez, Sibel Vázquez González, María Fernanda Romo Martínez, Zitztinemi Estefanía Zuno Vargas

La Forêt, CEPRODAC (décembre 2019) : Ana Paula Ricalde Castillo, Bryant Pintori, Claudia Olvera, Ernesto Peart, Guillermo iv Obele, Guillermo Magallón Armenta, Hector Manuel Ortiz Valdovinos, Ilse Orozco, Jairo Cruz González, Jorge Emmanuelle Sanders, Juan Angel Garnica Vazquez, Luis alberto Ortega, Maria Alejandra Corona Perez, Marlene Coronel, Paulina Del Carmen, Paulino Josafat Medina Dominguez, Samy Nevarez, Sergio Anselmo Orozco, Yansi Mèndez Bautista, Zuri González Fuente.

LA FORÊT, TEMPS 1 DE À L’EST DE NOD (AU QUÉBEC): Anna Vigeland, Bailey Eng, Hoor Malas, Marc-André Goulet, Maxime D.-Pomerleau, Neil Sochasky, Robert Abubo, Sabine Jean, David Menes-Rodriguez

 

 

 

 


Pin It on Pinterest

Share This