à
Ce n’est pas rien, ce n’est peut-être pas grand-chose, mais ce n’est pas rien

Date

29 Mar 2019 - 26 Mai 2019

VERNISSAGE : vendredi 29 mars 2019 à 17 h

avec halte-garderie

Un projet de Marc-Olivier Hamelin en collaboration avec :

 Gabrielle Brais Harvey, Janick Burn, Antoine Charbonneau-Demers, Sabina Chauvin-Bouchard, stvn girard, Zoé Julien-Tessier, Pier-Antoine Lacombe et Karina Pawlikowski

Le projet Ce n’est pas rien, ce n’est peut-être pas grand-chose, mais ce n’est pas rien tente, par l’exposition et ses dérives, de poser un regard sur les artistes de la relève. Il s’agit d’une proposition visuelle et réflexive sur ce que les artistes, appartenant à cette catégorie administrative, peuvent et veulent dire.

Marc-Olivier Hamelin, artiste visuel de la relève, a eu comme mandat de concevoir une exposition. N’étant pas commissaire, il a abordé le projet dans un esprit d’amitié, de dialogue et de collaboration. Il invite huit de ses pairs. Avant tout, il s’agit de mettre de l’avant l’identité, la mobilité et la réalité géographique qui leur sont propres.

Finalement, il n’y a pas de réponses, il y a une exposition. Une symétrie d’artistes qui se positionnent et se rencontrent, et dont les œuvres diffusées posent un regard sur la limite de l’exposition, sur la pertinence de l’œuvre et du discours artistique, sur la présence du corps (de l’artiste et du visiteur) dans l’espace. Il y a des œuvres qui soulèvent des questions relatives à l’identité, au genre, à la sexualité et au langage dans l’exposition.

Le travail diffusé n’égale pas nécessairement un reflet des enjeux soulevés – la présence et la voix de chaque artiste – ce qui les constitue comme individu – suffiront.