à
Jin Me Yoon - Testing Ground

Date

26 Mar 2021 - 16 Mai 2021

VERNISSAGE LE 26 MARS DE 14 H À 17 H

Commissaire : Anne-Marie St-Jean Aubre

Le Musée d’art de Joliette produit la première exposition-bilan consacrée à l’artiste canadienne d’origine coréenne Jin-me Yoon. L’exposition Living Time From Away [Ici ailleurs d’autres spectres] rassemble des photographies, des vidéos et des œuvres installatives soulignant les différentes stratégies employées par Yoon pour sonder les notions de nationalisme, de sentiment d’appartenance, d’immigration, de commémoration, de représentation identitaire et de construction de l’histoire. Cette première exposition individuelle d’importance fait un bilan des trente ans de carrière de l’artiste et dévoile une série d’œuvres inédites.
Frances au chat - Virginia Pesemapeo Bordeleau
Jin-me Yoon, Long View (video), 2017. Avec l’aimable permission de l’artiste.

MOT DE LA COMMISSAIRE

L’artiste canadienne d’origine coréenne Jin-me Yoon est connue pour ses œuvres photographiques et vidéographiques mettant en scène différents rapports temporels et spatiaux pour traiter des enjeux d’immigration, de sentiment d’appartenance, d’identité et de commémoration. Cette première exposition individuelle d’importance, qui inclut de nouvelles œuvres, propose un bilan des trente ans de carrière de l’artiste.

Le projet, une initiative du Musée d’art de Joliette, se développe en deux volets : le premier est présenté au Musée d’art de Joliette à l’été 2019 alors que le Musée d’art contemporain des Laurentides accueille le deuxième volet à l’automne 2019. Chacun des volets est composé d’œuvres distinctes et propose un point de vue différent sur la pratique artistique de Jin-me Yoon.

Au cœur de la démarche de l’artiste, se trouve un désir d’interroger et de fragiliser la représentation photographique et vidéographique, qui tend généralement à fixer l’identité. Dans son nouveau corpus, Jin-me Yoon s’éloigne du regard analytique de ses premières séries, qu’on pense à Souvenirs of the Self (1991) ou à Touring Home From Away (1996). Elle y adopte une approche plus poétique et fluide où l’être humain ne joue plus un rôle aussi central, mais est présenté en contrepoint d’un environnement naturel qui le dépasse. Prise dans son ensemble, cette exposition donne un aperçu de l’évolution de la pratique artistique de Jin-me Yoon, sans pour autant adopter une approche chronologique.

La quête du Loup II - Virginia Pesemapeo Bordeleau - MA
Jin-me Yoon, Fugitive (Unbidden) #5 (détail), 2004. Avec l’aimable permission de l’artiste.

Cette exposition est produite et circulée par le Musée d’art de Joliette grâce au soutien du Ministère de la culture et des communications du gouvernement du Québec.

Jin-me Yoon, née à Séoul en Corée, a immigré au Canada en 1968 pour s’installer à Vancouver, où elle réside toujours. Elle a effectué des études en arts visuels à Montréal et enseigne à l’Université Simon Fraser depuis 1992. Son travail a été largement exposé au Canada, aux États-Unis et en Asie. Finaliste pour le prix photographique Aimia en 2009, elle a remporté une bourse de recherche du Smithsonian en 2013. Elle a réalisé une nouvelle œuvre commandée dans le cadre du projet pancanadien Landmarks2017/Repères2017, développé en écho au site de la réserve du parc national Pacific Rim. Depuis 2018, Jin-me Yoon est membre de la Société royale du Canada. Ses œuvres font partie de dix-sept collections publiques canadiennes et internationales, y compris les collections du Musée des beaux-arts du Canada, du Musée royal de l’Ontario, de la Galerie d’art de Vancouver et du Musée d’art de Séoul.

Anne-Marie St-Jean Aubre
Commissaire et conservatrice de l’art contemporain au Musée d’art de Joliette

Crédit haut de page : Jin-me Yoon, Testing Ground (arrêt sur image), 2019. Avec l’aimable permission de l’artiste.