à
Saenz de la Calzada - Musée art de Rouyn-Noranda

Date

13 Fév 2015 - 13 Avr 2015

Vernissage 5 à 7: vendredi 20 février 2015

Quand un émigrant quitte son pays, il n’amène pas seulement avec lui une valise avec son linge, quelques photos, quelques livres. Il amène aussi des rêves pour un avenir meilleur, les souvenirs qui ont marqué son enfance, la nostalgie de la famille et des amis qu’il laisse derrière soi. Les images qui ont meublé son regard, les épices et les mets qui ont développé son goût, les chansons qui ont bercé ses premières années, tout ce qui a façonné sa personnalité, voyage avec lui. L’imagination se forge dans nos premières expériences, nos premières histoires, celles qu’on nous raconte, celles qu’on se raconte à soi-même. Que reste-il de ces histoires lorsqu’un émigrant arrivé dans son “nouveau” pays? Que racontera-t-il à ses propres enfants? Comment ces histoires façonneront et enrichiront la culture du pays d’accueil?

Voilà la prémisse et le questionnement qui ont amenés Marta Saenz de la Calzada à l’écriture d’une douzaine de contes ou de récits de vie collectés auprès d’immigrants de l’Abitibi-Témiscamingue, pour, ensuite, éditer un livre. Douze récits d’origines aussi divers que l’Afrique ( Algérie, Congo, Cameroun ), l’Asie ( Vietnam, Inde), l’Europe ( France, Allemagne, Yougoslavie, Tchécoslovaquie ), les Antilles et l’Amérique Latine (Haïti, Colombie, Chili) et couvrant de périodes d’immigration allant de 1929  à 2010, forment le corpus de ce livre, illustré par l’artiste peintre Karine Hébert.

Immigrée au Québec en 1969 en provenance d’une Espagne franquiste, c’est d’abord en tant qu’enseignante que Marta Saenz de la Calzada arrive en Abitibi-Témiscamingue. Portant en elle un bagage artistique très riche, le théâtre, la poésie et la peinture sont au cœur de son éducation et de sa vie. Artiste polyvalente, Marta Saenz de la Calzada a interprété différents rôles au théâtre, a animé des soirées de «lipsync», participe au Festival de contes et légendes de l’Abitibi-Témiscamingue. Elle est membre du cercle de conteurs, elle réside à Rouyn-Noranda. 


Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *