Odeimen

Date

06 Mai 2022 - 12 Juin 2022

Vernissage : 5 à 7 le vendredi 6 mai

Les artistes
Pascale-Josée Binette
Karl Chevrier
Carlos Kistabish
Dominic Lafontaine
Frank Polson
Jocelyne Robinson
Nattaway (Chantal Simard)
Janice Wabie

Le projet Odeimen souhaite introduire l’art anicinabe dans l’ensemble du CISSS de l’Abitibi-Témiscamingue. Installées à l’entrée de chacun des huit établissements de soin de santé de la région, des œuvres d’artistes anicinabek accueillent les visiteurs et servent de repère pour les membres de cette nation, car elles font référence à des symboles importants de leur culture. Ainsi, elles leur apportent un symbole de reconnaissance.

Entrevue avec le président de Minwashin, Richard Kistabish

En langue anicinabe, le mot « odeimen » désigne d’abord le petit fruit qu’est la fraise. On raconte que ce nom aurait été attribué à un guérisseur pour qui le cœur était l’élément central. En sondant le cœur de ceux et celles qui se présentaient à lui, il savait quelle plante médicinale pouvait les guérir. Ainsi, parce qu’il partait toujours du cœur et que cet organe ressemble à la fraise, on aurait attribué le terme « odeimen » à tous les soigneurs et guérisseurs par la suite. Le titre du projet représente donc la jonction de l’art et de la santé. Il renvoie à l’art par son caractère imagé et son rapport aux légendes, mais rend également hommage aux guérisseurs et aux savoirs ancestraux en matière de santé.

L’exposition

Avant que les œuvres ne soient installées dans les hôpitaux d’Amos, de La Sarre, de Malartic, de Rouyn-Noranda, de Senneterre, de Témiscaming-Kipawa, de Val-d’Or et de Ville-Marie, les huit œuvres forment l’exposition Odeimen présentée au MA. Durant plus d’un mois, les visiteurs du musée seront à même d’apprécier l’art anichinabe et plusieurs des symboles et valeurs que souhaitent véhiculer les artistes.

COLLABORATEURS

Odeimen est un projet initié par Minwashin, en collaboration avec Tourisme Abitibi-Témiscamingue, le Centre intégré de santé et services sociaux de l’Abitibi-Témiscamingue (CISSSAT) et le ministère de la Culture et des Communications du Québec, dans le cadre de Culturat.

 

Minwashin

Pin It on Pinterest

Share This