Oies, jutes et feuilles | Jean-Paul Riopelle

Date

30 Oct 2019 - 07 Mar 2021
Jean-Paul Riopelle (1923-2002) est indéniablement le peintre canadien de son époque le plus connu à l’international et son œuvre a fait l’objet de plusieurs rétrospectives en France et au Canada. Alors qu’il est largement connu pour sa peinture, l’expositionOies, jutes et feuilles invite à découvrir son œuvre imprimée au travers de huit lithographies – Two heads island, Feuille VI, Jute V, Feuille IV, Triptyque orange, L’été indien, Jute IV et Treille– réalisées à la fin des années 1960 et au début des années 1980.

De sa formation au dessin chez Henri Bisson dès l’âge de treize ans, Jean-Paul Riopelle retient un goût pour les formes issues de la nature traitées de manière réaliste. Pourtant, Paul-Émile Borduas, son professeur à l’École du meuble, n’apprécie guère cette manière et fait naître chez son élève une ouverture à un style pictural plus libre et éloigné de la réalité. Riopelle commence alors des expérimentations et produit ses premières peintures automatistes faites d’un entrelacement de lignes noires mêlées à des amas colorés. S’il se sépare par la suite du mouvement des automatistes, sa technique reste fidèle à l’idée de spontanéité.

Jean Paul Riopelle

Les lithographies retenues pour l’exposition poursuivent son travail sur la superposition d’encre noire et de couleur. Tantôt esquissé de manière aléatoire, tantôt imprimé à l’aide de toile de jute, le réseau de lignes noires cher à l’artiste constitue souvent le motif principal qu’il rompt de touches colorées. Les références à la nature qu’il avait délaissées transparaissent à nouveau et évoquent ici la saison automnale. Le climat, la flore et la faune sauvage sont autant d’inspirations dont s’empare Jean-Paul Riopelle pour créer des œuvres d’une grande expressivité.

 

 


Pin It on Pinterest

Share This