Récentes acquisitions

Date

01 Août 2022 - 31 Oct 2022

Oeuvre : Modulateur d’angles (2004) André Fournelle Crédit photo : Christian Leduc

C’est avec grand plaisir que le Musée d’art de Rouyn-Noranda présente dans sa Rue des arts des œuvres de grand format nouvellement acquises sous le titre : Récentes acquisitions. Les cinq artistes québécois représentés dans cette présentation avaient pour la plupart fait l’actualité dans les médias en 2021.

Les artistes  :
Monique Régimbald-Zeiber
Marcel Saint-pierre
André Fournelle
Sophie Lanctôt
Marc Séguin

Les donateurs :
Sophie Lanctôt
Sylvain Tremblay
Michel Constantin
Anithe de Carvalho
Monique Régimbald-Zeiber

Monique Régimbald-Zeiber - Nature morte aux fleurs et cuillères 19


1990
Peinture acrylique sur panneaux de bois
Dimensions : 244 cm x 366 cm

L’artiste
Régimbald-Zeiber vit et travaille à Montréal et s’intéresse à l’écriture et à la politique des arts. Ses oeuvres font partie de différentes collections, dont celles du Musée national des beaux-arts du Québec, du Musée d’art contemporain de Montréal et de la Galerie de l’UQAM. Elles ont été exposées au Québec, au Canada et en Europe.En 1997, elle fondait, avec Louise Déry, les Éditions les petits carnets.

L’oeuvre
Depuis trente ans, Monique Régimbald-Zeiber développe une pratique de la peinture qui interroge la construction du regard et de l’histoire, en particulier celle des femmes. Elle le fait dans et par des croisements de peintures et d’écriture.

Don de l’artiste 2022

Marcel Saint-Pierre - New York thruway : Bronx Zoo

1987
Pellicule d’acrylique sur toile
Dimensions : 320 cm x 320 cm (diptyque)

L’artiste
Marcel Saint-Pierre occupe une place particulière dans notre histoire culturelle. Il est à la fois un littéraire et un historien de l’art réputé. En parallèle, il a mené une carrière d’artiste en art visuel. Il a été professeur associé au Département d’Histoire de l’art de l’UQAM. Il a exposé son travail régulièrement depuis 1975 sur la scène internationale et nationale. Il a fait plus de quarante-cinq expositions individuelles et réalisées des oeuvres d’art public.

L’oeuvre
Ce grand diptyque fait partie des premières oeuvres de la série NY Thruway commencée en 1987. Cette oeuvre est issue de plusieurs événements entourant son séjour à New York : le deuil de son père, son divorce, son congé de travail, son besoin de changement et son déménagement à New York. Il a transformé cette situation en une occasion rêvée pour faire le point sur son évolution en peinture.

Succession de Marcel Saint-Pierre 2022

Marcel Saint-Pierre - Travaux renversés


1986
Pellicule d’acrylique sur toile
Dimensions : 145 cm x 300 cm

L’artiste
Marcel Saint-Pierre occupe une place particulière dans notre histoire culturelle. Il est à la fois un littéraire et un historien de l’art réputé. En parallèle, il a mené une carrière d’artiste en art visuel. Il a été professeur associé au Département d’Histoire de l’art de l’UQAM. Il a exposé son travail régulièrement depuis 1975 sur la scène internationale et nationale. Il a fait plus de quarante-cinq expositions individuelles et réalisées des oeuvres d’art public.

L’oeuvre
La technique privilégiée de Saint-Pierre est le pliage. Elle est combinée à celle du transfert d’une surface à l’autre. L’oeuvre est le résultat d’une empreinte. L’artiste se questionne sur le support et la surface. Les pliures sont des empreintes uniques et peuvent être interprétées comme sa signature.

Succession de Marcel Saint-Pierre 2022

Sophie Lanctôt - Geste 2 (Suzanne)


2017
Huile sur toile de coton
Dimensions : 193 cm x 155 cm
L’artiste
Sophie Lanctôt vit et travaille à Montréal. Elle a étudié à l’Université Concordia et a obtenu, en 1987, une maîtrise en peinture. Plusieurs fois boursière du Conseil des Arts du Canada et du Conseil des arts et lettres du Québec. Elle expose son travail dans des expositions collectives et solos à Montréal, Toronto et Palma de Mallorque. Elle a réalisé des projets dans le cadre du programme québecois d’intégration des arts à l’architecture. Ses oeuvres font partie de collections privées et publiques. Elle enseigne les arts visuels au Collège Jean-de-Brébeuf depuis 1990.

L’oeuvre
Ce tableau appartient à un corpus sur lequel Lanctôt a travaillé faisant apparaître les enjeux de la transmission des images féminines qui sont ancrés dans l’histoire peinte. Lanctôt s’intéresse à l’expression de la fragilité et de la survivance, tant dans le monde immanent que dans les traces du passé, dans la nature comme dans les objets. Par apparition et disparition, un dialogue s’installe par un processus de recouvrement et d’effacement partiel des images.

Don de l’artiste 2022

André Fournelle - Modulateur d'angles


2004
Sculpture murale – acier plié et poussière d’acier
Dimensions : 58 cm x 200 cm

L’artiste
André Fournelle est un fondeur, un artiste et un performeur. Il est autodidacte et a acquis ses connaissances par la lecture et par ses recherches expérimentales. En 1963, il présente ses premières expositions et travaille dans une fonderie de Montréal. Aux côtés des artistes Pierre Leblanc et Armand Vaillancourt, il installe une fonderie en 1967. Il étudie l’art de nouveaux alliages entre le verre et le métal en Europe. Puis dans les années 70, il rejoint le groupe EAT (Experiment in Art and Technology) fondé par les artistes américains Robert Rauschenberg et Robert Whitman.

L’oeuvre
Fournelle établit un dialogue subtil avec la matière donnant un corps à une réflexion engagée et engageante sur la relation qu’il établit avec elle. La pierre, le métal, le charbon et le verre sont ses matières de prédilection pour leur force et leur énergie. Ses sources d’inspiration sont les éléments naturels (eau, feu, air et terre) et les formes géométriques simples. Les courants artistiques comme le constructivisme russe, le pop art et l’actionnisme viennois ont influencé ce travail.

Don de Michel Constantin 2022

Marc Séguin - Paysage près de Kuujjuaq, série Black Box


2006
Huile sur toile
Dimensions : 183 cm x 183 cm

L’artiste
Diplômé aux beaux-arts de l’Université Concordia, Marc Séguin est un artiste multidisciplinaire, à la fois peintre, romancier et cinéaste. Ses tableaux font partie de nombreuses collections tant publiques que privées. Son oeuvre comprend également cinq romans et un recueil de poèmes. Le premier long métrage de fiction qu’il a réalisé et écrit, Stealing Alice, est sorti en 2016. En 2017, il a réalisé le documentaire « La ferme et son État », un portrait actuel des forces vives et des aberrations en agriculture au Québec.

L’oeuvre
Séguin se place en porte-à-faux par rapport aux canons du genre en montrant, sous l’appellation Paysage, des épaves d’avions dans la série Black Box. Entre le cloisonné et la photographie de reportage, où l’après-coup d’écrasements d’avion mémorables laisse imaginer les causes dramatiques qui les ont provoqués tel qu’un sabotage ou des éléments naturels, des erreurs humaines ou simplement le destin.

Don de Sylvain Tremblay 2022

Logo Quebec

Poster le commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Pin It on Pinterest

Share This