Du 6 au 10 juin 2022, le MA et l’école de La Source ont accueilli l’artiste franco-ontarienne Mique Michelle dans le cadre d’un projet réalisé avec six classes de l’école secondaire. Intitulée J’ai le droit, la murale qui en résulte est à découvrir sur un des murs du Pavillon Youville de l’Hôpital de Rouyn-Noranda, sur la 10e rue, face à l’école. C’est au total 147 élèves qui ont participé à la réalisation de la murale.

Retour sur la semaine de création

  • Lundi et mardi Rencontre entre l’artiste et les élèves, découverte du mouvement Hip-Hop et de ses origines, sensibilisation à différents sujets tels que le changement climatique, le racisme, l’homophobie, le sexisme et discussion sur le processus artistique. À l’issue de ces rencontres, l’artiste a réalisé une esquisse de la future murale.
  • Mercredi au jeudi Réalisation de la murale avec les étudiants.
  • Vendredi Finitions et retour sur le travail accompli pendant la semaine dans le cadre d’une projection de film et d’une discussion avec les jeunes. Inauguration publique de la murale à 15 h 45 devant le mur sur la 10e rue.

Le projet en quelques photos

Photographies de Barbara Beranek et Chantale Lafrance


L’artiste Mique Michelle

Franco-ontarienne native de Field, Mique Michelle a beaucoup voyagé. Sa vie de nomade lui a permis de perfectionner son talent en graffiti. Par le biais de ses voyages et de ses études post-secondaires, Mique est devenue artiste adepte des médias mixtes et animatrice en art visuel. Très impliquée auprès des jeunes, elle offre des ateliers de graffitis par le biais desquels elle aborde l’ouverture, le partage et le racisme. En d’autres mots, Mique revendique l’abolition des perceptions négatives par l’art et la réflexion à travers l’art.


Ce projet est réalisé grâce au soutien financier du gouvernement du Québec et de la Ville de Rouyn-Noranda dans le cadre de l’Entente de développement culturel.

Le projet est réalisé en partenariat avec le Musée d’art de Rouyn-Noranda, la Ville de Rouyn-Noranda, le Ministère des Culture et des Communications, la Corporation de la Maison Dumulon qui était porteuse du projet d’origine et du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de l’Abitibi-Témiscamingue qui a accepté de nous confier un mur du Pavillon Youville pour la murale. Un remerciement également à Graffiti Boulevard grâce à qui nous avons une peinture de qualité.

Pin It on Pinterest

Share This