Le Palier – Réal Beauchamp, Jean-Guy Côté

13.60$

3 en stock

UGS : 291 Catégorie :

Description

Nicolas, 20 ans, et Julie, 57 ans, vivent seuls l’un en face de l’autre, au troisième étage d’un immeuble à appartements. Sur le palier, ils se croisent, puis s’apprivoisent. Au départ improbable, une solide amitié naîtra pourtant entre eux. Il est au printemps de son existence ; elle apprend que la sienne sera moins longue que prévu…

Au-delà des portes du palier, celles de la vie vont s’ouvrir et se fermer pour Nicolas et Julie. Dans ce cheminement, ils vont s’attacher l’un à l’autre et s’accompagner doucement, sans même s’en apercevoir.

Lumineuse et remplie de tendresse, la pièce propose une réflexion sur la solitude, les relations intergénérationnelles et le choix de mourir dans la dignité.

Nombre de pages 104
Format 4,5 x 8 pouces
Date de sortie Mai 2019

Réal Beauchamp

Originaire de La Sarre et détenteur d’une maîtrise en art dramatique de l’UQAM, Réal Beauchamp est bien connu à la fois comme auteur et comme enseignant dans la région de Rouyn-Noranda. Son passage à l’École secondaire d’Iberville a marqué toute une génération de jeunes qui, à leur tour, ont occupé une place importante sur la scène théâtrale locale. Avec Le Palier, il en est à sa huitième pièce de théâtre. Tous ses textes ont été joués à Rouyn-Noranda, produits soit par des collectifs d’artistes, soit par le Théâtre de la Poudrerie ou le Théâtre du Tandem : Émile ou les exclus (1985), Ste-Clarice-des-Anges (1987), Vie d’hommes, masculin singulier (1989), L’Antichambre des rois (1991), C.A. (1993), Junior (1995) et Des roseaux dans la tempête (1999). Réal Beauchamp a également assuré la mise en scène de six de ses textes. En plus de son implication artistique, Réal Beauchamp a été directeur d’une école secondaire dans la région de Vaudreuil-Dorion pendant quelques années. Il est présentement directeur général de l’Agora des Arts, un centre de production en arts de la scène et un diffuseur spécialisé en théâtre de création à Rouyn-Noranda.

Jean-Guy Côté

Natif du petit village de Saint-Éloi dans le Bas-du-Fleuve, Jean-Guy Côté a fait des études littéraires à l’Université Laval et à l’UQAM, d’où il détient une maîtrise. Arrivé à Rouyn-Noranda en 1971, il enseignera pendant plus de 30 ans le théâtre et la littérature au Cégep de l’Abitibi-Témiscamingue et donnera à l’occasion quelques charges de cours à l’UQAT. Progressivement, il deviendra une figure importante du milieu du théâtre en Abitibi-Témiscamingue. Rapidement intégré au Centre dramatique de Rouyn à son arrivée dans la région, Jean-Guy Côté est à l’origine de la première compagnie professionnelle de théâtre en Abitibi-Témiscamingue, soit le Théâtre de Par Chez-Nous, fondé en 1976. Directeur artistique du Théâtre de la Poudrerie à partir de 1987, il a participé à la fondation du Théâtre du Tandem en 1997. Il en a été codirecteur artistique et général avec Odette Caron jusqu’en 2013. Jean-Guy Côté a réalisé plusieurs mises en scène dont les plus marquantes furent Le Procès de Jean-Baptiste M, de Robert Gurik (1973), La Femme rompue, de Simone de Beauvoir (1984), Albertine en cinq temps, de Michel Tremblay (1990), Albert N., ni homme ni femme, d’Edwidge Herbiet (1993), Du sexe? Ah oui! Merci, de Franca Rame, Dario et Jacopo Fo (2003) et Au pays de l’or bleu, de Jaquy Lamp (2010). Jean-Guy Côté a également mis sur pied le Groupe de recherche sur le théâtre en Abitibi-Témiscamingue avec Marie-Claude Leclercq et Claude Lizé. Ce groupe lui permit de faire de la recherche en histoire du théâtre régional, de publier des textes et de prononcer des conférences sur le sujet. Il a de plus conçu le projet du centre de production/diffusion en arts de la scène qu’est l’Agora des Arts. En 2004, Jean-Guy Côté en est un des fondateurs. Il est aussi reconnu pour ses implications au sein de diverses instances culturelles et théâtrales, tant au plan municipal, régional que québécois. Il assure actuellement la direction littéraire des Éditions du Quartz.